Archive dans août 2018

Twitter s’emballe pour #JeudiPhoto !

Twitter s’emballe pour #JeudiPhoto !

Les amoureux de la photo ont désormais un nouveau rendez-vous sur Twitter. Cet évènement #JeudiPhoto se fédère autour de l’utilisation du hashtag, chaque jeudi, accompagné d’une ou plusieurs photos.

L’idée est venue à Simon Tripnaux en mai 2017. Le printemps lui a probablement inspiré ce concept visuel, où la lumière est reine. Ce blogueur influent a remarqué l’attrait des internautes pour les rendez-vous ponctuels. Il décide donc de lancer son « jeudiphoto » en incitant d’abord son réseau personnel. Une opération réussie puisque les premiers adhérents au concept suivent la cadence. Simon bat le rappel la veille, chaque mercredi, ou le jour-même.

Au fil du temps, cela ne suffit tout de même pas pour figurer dans les « trending topics », ces tendances affichées en une sur Twitter. Pour vraiment décoller et marquer les esprits, il faut aller au charbon !

C’est donc une véritable campagne de communication que Simon Tripnaux déploie afin de faire grimper son #JeudiPhoto dans les sommets de Twitter. Car il sait que c’est en étant ainsi visible de tous que la mécanique va s’emballer, profitant de l’effet boule de neige propre aux réseaux sociaux.

Après plusieurs semaines d’efforts, des centaines de contacts auprès de blogueurs, community managers, et même d’offices de tourisme, les résultats commencent à apparaître. D’abord localement, dans la région de Nice. C’est là que le réseau de contacts de Simon est le plus dense, et donc le plus actif sur Twitter.

Mais cela ne suffit pas à Simon, habitué aux challenges depuis sa carrière de consultant SEO, il décide de mettre le paquet pour donner une dimension nationale à son hashtag. Il crée tout : un logo impactant, une baseline « faire pulser les rétines », et une série de visuels pour accompagner ses actions de communication.

jp-1-matin

Il met un point d’honneur à remercier les contributeurs les plus actifs. Valorise les territoires qui jouent le jeu, comme la marque #CotedAzurFrance qui évolue au coté de #JeudiPhoto au fil des mois.

Bien entendu, les images sont parfois superbes. Car Simon a sélectionné plusieurs dizaines de photographes talentueux pour les inviter à participer toutes les semaines. C’est ainsi que le niveau est plutôt très haut sur JeudiPhoto !

Car le concept est avant tout de partager des photos en citant leurs auteurs. Si c’est votre photo, vous pouvez la diffuser en toute simplicité. C’est en passe de devenir un excellent moyen de se faire repérer. De très nombreuses marques, médias et agences de communication suivent désormais #JeudiPhoto avec attention.

Depuis le mois de mai 2018, #JeudiPhoto est continuellement en trending topic sur Twitter France, du matin au début de soirée. Des milliers de photos ont y été partagées et commentées.

Défi relevé avec brio, mais pas encore totalement abouti pour Simon qui ambitionne de faire participer le président Emmanuel Macron ! Depuis le mois de juillet 2018, JeudiPhoto propose aussi une MailingListe gratuite dédiée à l’actualité de la photo et du marketing digital.

S’adonner à des activités dépaysantes durant un voyage en Namibie

S’adonner à des activités dépaysantes durant un voyage en Namibie

Étant une destination phare de l’Afrique australe, la Namibie promet des moments de dépaysement mémorables à tous ceux qui comptent y passer leurs vacances. Cette contrée riche en biodiversité propose une multitude d’adresses pour que les estivants puissent se lancer dans diverses activités ludiques, sportives et culturelles. À l’instar de nombreux pays africains, elle possède pas mal d’aires protégées permettant de s’offrir des safaris inoubliables en famille, en couple ou entre amis. À l’occasion d’un voyage sur mesure en Namibie, les routards pourront, par exemple, explorer le parc national d’Etosha. 

Ce dernier se localise dans la région de Kunene, à près de 400 km au nord de Windhoek, la capitale. Sur le chemin menant vers cette zone, les aventuriers auront déjà la possibilité de rencontrer des guépards, surtout à Otjiwarongo. Dans le site, ils croiseront un grand nombre d’espèces fauniques, dont des mammifères comme des éléphants, des impalas, des mangoustes rouges, des rhinocéros, des zèbres de montagne et bien d’autres encore. On y trouve également beaucoup d’oiseaux comprenant presque un tiers de migrateurs. À titre d’information, la saison sèche est propice pour s’y rendre.

À l’assaut des dunes de Sesriem

Pour continuer leurs voyages sur mesure en Namibie, les routards seront conviés à rejoindre les dunes de Sesriem. Ceux-ci se situent dans le désert du Namib, au sud-ouest de la capitale. De nombreuses activités y sont proposées. Parmi les plus prisées des estivants, pratiquer le surf en descendant la pente d’une dune est immanquable. Pour cela, les adeptes de ce type de loisir auront un large choix, qu’ils soient de simples amateurs ou des professionnels. Il y a, par exemple, l’option « stand up » qui se joue debout et l’option « lie down boarding » qui se fait en allongeant sur une planche en bois. En outre, les vacanciers auront l’opportunité de s’offrir une belle promenade en plein ciel. Ils pourront vivre cette expérience hors du commun en s’adonnant à un survol en montgolfière. Cette aventure offre un spectacle époustouflant tout en découvrant un paysage lunaire ponctué par une impressionnante étendue de dunes dorées et rouges.

Explorer Swakopmund et ses lieux d’intérêt

Pour peaufiner un voyage sur mesure en Namibie, il ne faut pas manquer de s’évader dans des stations balnéaires. Entre autres adresses à privilégier pour vivre cette aventure, Swakopmund attire de nombreux estivants venant de partout du monde et propose diverses activités de vacances à faire. En visitant cette localité, les routards auront la possibilité de partir en voiture pour découvrir Pelican Point. Ce site abrite un joli lagon qui permet d’observer quelques espèces fauniques exotiques, notamment des otaries, des pélicans, des flamands roses et des chacals à la recherche d’un festin. Pour admirer de plus près ces joyaux, les excursionnistes pourront prendre un kayak et arpenter les recoins intéressants du lagon. Par ailleurs, les bourlingueurs seront invités à contempler l’architecture locale marquée par un style allemand traditionnel. Ils y verront des townships qui évoquent en quelque sorte la civilisation de la cité.

Un voyage réussi sur les terres costaricaines

Un voyage réussi sur les terres costaricaines

Bordé par la mer des Caraïbes, l’océan Pacifique, le Nicaragua et le Panama, le Costa Rica s’avère être une destination par excellence pour passer un séjour de dépaysement et d’évasion exceptionnel. Avant de partir sur ce territoire, les bourlingueurs devront penser à prendre une assurance voyage. En effet, durant le voyage, un problème peut survenir à tout moment. Les globe-trotters pourront, par exemple, perdre leurs bagages, attraper des maladies, nécessiter un rapatriement sanitaire… Par ailleurs, en ce qui concerne la monnaie, le colon et les dollars US sont acceptés partout sur le territoire. Les vacanciers pourront faire du change avant le départ ou dans les bureaux de change locaux. À noter que le change coûte moins cher que les retraits directs sur les distributeurs automatiques des banques. En outre, il faut savoir que dans les endroits touristiques, les prix sont affichés en dollars. Par contre, dans les restaurants locaux et sites hors circuit, les prix sont en colon. 

Que faire au Costa Rica ?

Le territoire costaricain propose une multitude d’attraits touristiques à découvrir. Pour ne rien rater, les routardsdevront consulter le guide de voyage au Costa Rica. Dans cette contrée, les amoureux de la nature auront la possibilité de visiter d’innombrables parcs nationaux qui renferment un patrimoine naturel incomparable.On compte, par exemple, le parc national de Corcovado, de Barra Honda, de PaloVerde et de Rincón de la Vieja. Les globe-trotters pourront également partir à l’assaut des volcans, dont l’un des plus actifs et des plus importants est Poás.Mis à part cela, sur ces terres exceptionnelles, ils auront la possibilité d’effectuer d’autres activités. Les vacanciers pourront explorer la canopée grâce à des tyroliennes, faire du yoga dans des centres de retraites, barboter dans les sources d’eaux chaudes, se dépayser sur les plages, faire de la spéléologie, réaliser du rafting…

Que manger et boire au Costa Rica ?

Comme quelques plats américains, les spécialités culinaires costaricaines utilisent beaucoup de riz, de haricots noirs ou rouges ainsi que de fruits de mer. Parmi les mets à ne pas manquer, on compte le gallo pinto. Il s’agit d’une recette composée de riz, de haricots, de poivrons rouges et de coriandres. Elle peut être ajoutée d’œufs, de fromages frits, de morceaux de bananes plantains et de viandes. Les voyageurs aimeront aussi le casado. Celui-ci est un plat complet constitué de salades de crudités, de riz, de haricots, de viandes de bœuf ou de poulets ainsi que de poissons ou de fruits de mer. Ce délice est généralement servi avec un ragoût de légumes ou une purée avec une tranche de banane grillée. Par ailleurs, les touristes auront l’occasion de déguster duceviche. Ce dernier est un plat de poisson ou de fruits de mer marinés dans un jus de citron. Il est agrémenté d’oignons et de coriandres. En outre, en ce qui concerne les boissons, le guaro est incontournable. Il s’agit d’un breuvage fabriqué avec de la canne à sucre.