Arica : que faire et que voir dans cette ville portuaire chilienne ?

Arica : que faire et que voir dans cette ville portuaire chilienne ?

Arica : que faire et que voir dans cette ville portuaire chilienne ?

L’atmosphère enivrante du Chili va bien au-delà de Santiago, de Valparaiso… Située au nord du pays, sur la frontière avec le Pérou, la ville d’Arica promet aussi un accueil chaleureux et un séjour mémorable. Cette ville est tout indiquée pour les voyageurs en quête de soleil. Pratiquement tous les jours de l’année, le soleil brille. Il n’y pleut que 2 à 3 fois tous les 100 ans. En été, la température dépasse rarement les 28 °C et ne descend jamais la barre des 10 °C durant les jours d’hiver, ce qui explique son nom : la ville de l’éternel printemps. Si vous voulez visiter cette ville portuaire chilienne, voici quelques activités et lieux immanquables sur place.

Voyage à Arica : sur quelle plage se prélasser ?

Laissez-vous surprendre par la beauté de la côte d’Arica lors de votre voyage au Chili. Puisque la ville bénéficie d’un climat clément tout au long de l’année, il n’est donc pas question de passer à côté de ses plages de rêve. C’est un véritable petit coin de paradis pour les voyageurs qui souhaitent mettre les pieds dans l’eau.
S’étendant sur près de 20 km depuis la frontière avec le Pérou, la plage de Chinchorro est sans doute l’une des plus visitées sur la ville. Des paysages à couper le souffle, des eaux calmes et transparentes… elle réunit les conditions idéales pour la pratique de nombreuses activités, comme la baignade, le bronzage, la plongée sous-marine… De plus, la plage de Chinchorro abrite d’innombrables hôtels de luxe pour passer un séjour de rêve. Un peu plus au sud de la ville se cache une plage isolée, celle de Playa Laucho. C’est l’endroit parfait pour échapper à la foule.

Monter au sommet du Morro de Arica

Sur la côte de la ville se dresse une immense colline appelée Morro de Arica. Si vous vous sentez l’âme d’aventurier, ne manquez pas de grimper au sommet de cette falaise qui tombe à pic dans la mer. Le sommet du fameux Morro de Arica offre une vue incroyable à 360° sur toute la ville. Si vous comptez vous aventurer sur ce site, ne ratez pas de découvrir le coucher du soleil spectaculaire sur le Morro de Arica. Rassurez-vous, votre visite ne se limite pas seulement à cela !
Pendant la guerre du Pacifique de 1879 à 1880, le Morro de Arica a été pris par les troupes chiliennes. En souvenir de cette bataille, un musée a été construit dans le petit fort qui s’y trouve : le musée des Armes. Ce musée met en avant l’histoire de la bataille d’Arica pendant la guerre Pacifique. Sur place, vous pouvez découvrir une collection impressionnante de vieux fusils et d’engins de combat datant du 19e siècle, sans oublier bien sûr la statue géante du Christ construite pour symboliser la réconciliation entre le Chili et le Pérou. Si vous voulez vivre une sensation forte, sachez qu’il est possible de faire du parapente depuis le sommet du Morro de Arica.

Partir à la découverte de la richesse culturelle et historique de la ville

La civilisation d’Arica date de plus de 9 600 ans. La ville abrite donc un nombre impressionnant de vestiges très anciens qui marquent son histoire et sa culture. Des routes bien tracées ont été aménagées à travers les vallées d’Azapa et de Lluta pour vous permettre de faire de belles découvertes. Durant cette randonnée, vous vous évoluez à travers des sites remarquables, comme les ruines de la ville fortifiée de San Lorenzo, les géoglyphes de Alto Ramirez, le Cerro Sombrero (une intéressante mosaïque rocheuse datant de plus de 1 000 ans)… N’oubliez pas non plus de visiter le fameux musée Archéologique San Miguel de Azapa.

TwitterStore